STOMATOLOGIE

et petites chirurgies de la bouche

La Stomatologie  et la petite chirurgie de la bouche
• • •

​Dents de sagesse :

La germectomie des dents de sagesse est fréquemment conseillée après un traitement d’orthodontie pour corriger les encombrements dento-maxillaires et prévenir d’un déplacement dentaire.

Les dents peuvent présenter des risques lors de leur évolution (douleur, infections et kystes, déplacement dentaire). En fonction de la situation clinique, une prise en charge hospitalière sous anesthésie générale peut être décidée en hospitalisation ambulatoire (sortie dans la journée). Les suites opératoires classiques seront détaillées lors de votre consultation préopératoire et décrites dans un document remis lors de la première visite.

 

 

Les petites chirurgies de la bouche :

Kystes péri-apicaux :

Ces kystes d’origine infectieuse peuvent être traités de manière conjointe par le dentiste traitant (traitement endodontique de la dent) et par une chirurgie dite de « résection apicale ». La désinfection, l’obturation rétrograde du canal dentaire et la régénération osseuse localisée de la cavité kystique sont indispensables à la réussite de cette chirurgie. Un contrôle radiographique à 8 mois permettra de confirmer la bonne cicatrisation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Freinectomie labiale ou linguale :

Une bride fibreuse de la muqueuse peut gêner l’éruption dentaire chez l’enfant et sa section peut être indiquée. La section et plastie du frein de langue peut également être envisagée chez le jeune enfant afin de libérer les mouvements de la langue et favoriser le développement des arcades dentaires.

Cette traction fibreuse sur la gencive peut aussi occasionner, chez l’adulte, l’apparition de récessions gingivales et justifier une chirurgie plastique parodontale (greffe gingivale).

 

 

 

 

 

 

 

La traction Chirurgico-orthodontique d’une dent incluse :

La canine définitive peut être retenue en position palatine et peut nécessiter une traction orthodontique pour être alignée sur l’arcade dentaire. Le dégagement chirurgical de la dent est alors nécessaire.

Les avulsions multiples :

Par une prise en charge hospitalière ambulatoire dans le cas où le patient nécessite une surveillance particulière.

 

Biopsie/ Exérèse d’une tuméfaction muqueuse bénigne :

De petites excroissances de la muqueuse buccale peuvent justifier d’une petite chirurgie d’exérèse sous anesthésie locale et sans complications particulières.

Diagnostique des maladies de la muqueuse buccale :

La muqueuse buccale regroupe la langue, le plancher de la langue, les gencives, la face interne des joues et des lèvres, le palais et le voile du palais. La plupart des lésions rencontrées sont bénignes, mais elles peuvent constituer les prémices de lésions plus graves, c'est pourquoi, le diagnostic précoce par un spécialiste est important. En ce sens, le Chirurgien Dentiste se trouve souvent en première ligne dans le dépistage et la prévention des pathologies de la muqueuse buccale.

 
Le Cercle d'Etude en Parodontologie et Implantologie de la Côte Basque
CEPI Cabinet & Association • 2, rue Laco • 64200 Biarritz
SOYEZ INFORMÉS !
• • •

Inscrivez-vous à la Newsletter pour suivre nos actualités.

2017 - site créé par www.celine-candaux.fr